Texte à méditer :   Je joue Tu observes Il réfléchit Nous mémorisons Vous gagnez Ils apprennent   Moi
Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Compétences travaillées

Tri des jeux par compétences
 

Accès par cycles
Tous les jeux

Des jeux du commerce à utiliser avec vos élèves

Vidéos "Comment jouer?"

La règle expliquée en vidéo

Doc pédago

Documents pédagogiques et côté psy.

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Pourquoi ne jouerait-on pas pour apprendre ?

On peut jouer pour chasser l’ennui ; les dés ont bien été inventés par les Romain lors d’un siège militaire.de_a_jouer_romain.jpg

On peut jouer pour représenter le monde, une fonction sociale, professionnelle ou sportive.

On peut jouer pour simplement se divertir, échapper au poids d’un quotidien dont les exigences se font chaque jour plus contraignantes.

            Pourquoi ne jouerait-on pas pour apprendre ?

            Cela paraît contradictoire dans les termes mais de nombreux organismes de formation professionnelle y ont de plus en plus recours. La floraison des « serious games » en est la preuve.

            Une évolution considérable du monde du jeu a professionnalisé ce secteur de l’activité humaine en plein essor. Eh oui, nous jouons ! A n’importe quel âge, réunissant plusieurs générations autour d’une table. C’est d’ailleurs peut-être sa première fonction.

Et si, dans une société ségrégée et fragmentée, le jeu permettait de renouer avec le commun, base du vivre-ensemble ?

Et si, au-delà du plaisir individuel, le jeu contribuait à faire société ?

Il serait alors temps que le jeu envahisse davantage les lieux de vie et pas uniquement l’école, les maisons de retraite et les clubs de quelques passionnés.

Nous faisons, quant à nous, le pari d’un jeu divertissant, social et favorisant l’acquisition de compétences.

Comme le disait fort bien A. Einstein : « Le jeu est la forme la plus élevée de la recherche ».

Kcnarf


 
Faire jouer ses élèves, que met le jeu...en jeu ?

Pourquoi ce site ?

Utiliser des jeux  avec ses élèves, c'est travailler différemment...

L’idée est de proposer aux enseignants qui souhaitent utiliser les jeux présents sur le site, un document téléchargeable qui permet de faire évoluer la représentation commune du jeu « en tant qu’activité occupationnelle ».

Il propose des suggestions, des idées, des remarques pour permettre aux enseignants d’oser se lancer.

Pourquoi jouer ? « Le jeu autrement qu’occupationnel »

  • Le jeu est un outil d'apprentissage identifié dans les nouveaux programmes de maternelle...
  • Jouer ensemble, c'est vivre ensemble
  • Jouer avec ses élèves, c'est communiquer autrement
  • Jouer c'est découvrir, manipuler, s’entraîner, se perfectionner pour comprendre « Comment ça marche ? »

Comment jouer ?

  • L'atelier jeu peut être l'atelier mené par l'enseignant
  • L'atelier jeu peut être prévu de manière régulière et non exceptionnelle
  • Il est possible d’adapter un jeu suivant les compétences des élèves...
  • Rien n'oblige à terminer systématiquement le jeu…

La vie est un jeu, alors jouons!

Documentation :


Sélection du moment
diamant.jpg

Avec Diamant, incarnez un Indiana Jones !

dixit.jpg

Travaillez l'imaginaire avec DIXIT !

tortues.jpg

Faites la course avec des tortues !

guerre_des_moutons_bte.jpg

Elaborez des stratégies !


Les 3 dernières nouvelles
Une nouvelle fiche : Le trésor des Lutins - par Institludo64 le 05/10/2016 01:31

Type de jeu : Opposition

Cycles 2 et 3

Descriptif rapide : Les petits lutins doivent unir leurs forces pour vite se frayer un chemin dans la forêt, récupérer les 3 clés du coffre, et atteindre le trésor, avant que le dragon ne se réveille !

Compétences :

  • anticiper sa trajectoire
  • participer à un jeu collectif
  • donner son avis sur l’endroit où la tuile doit être placée.
  • Se repérer sur un espace 2D

tresor_des_lutins_jeuxdesocieteenclasse.gif

En savoir plus : ici


Une nouvelle fiche : Diaballik - par Institludo64 le 04/10/2016 00:21

Type de jeu : Opposition - affrontement - abstrait

Cycles 2 et 3

Descriptif rapide : 2 équipes doivent faire circuler leur propre ballon pour l’amener dans l’embut adverse

Compétences :

- Créer et anticiper des trajectoires rectilignes, orthogonales et diagonales.

- Savoir se situer dans un espace en 2D

diaballik_00.gif

En savoir plus : ici


Une nouvelle fiche : Le verger - par Institludo64 le 01/10/2016 20:42

Type de jeu : coopération

Cycles 2 et 3

Descriptif rapide :  les joueurs sont alliés contre le jeu. Ici, les enfants doivent ramasser les fruits du verger avant que le corbeau ne les mange.Dans le jeu, cela se traduit par : récupérer tous les fruits avant d'avoir reconstitué le puzzle corbeau sur le plateau. Les joueurs gagnent tous ensemble s'ils ont réussi à cueillir tous les fruits des arbres.

Les joueurs perdent ensemble si le puzzle corbeau de 9 pièces est reconstitué entièrement avant qu'ils n'aient pu récupérer tous les fruits. Ainsi, les enfants ne sont pas dans une optique de confrontation, mais dans la coopération.

En savoir plus : ici



 
Les 3 derniers billets

cahier_pedago.jpg

Le jeu en classe, un outil efficace pour apprendre.

Une aide pour les élèves et une aide pour le prof !

A lire ici :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/

n°448 Les cahiers pédagogiques

Publié le 25/09/2016 18:53  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Article sur le café pédagogique  -  par Institludo64

Extrait du Café Pédagogique :

cafe_pedago sur jeuxdesocieteenclasse

« Le jeu devrait être considéré comme l’activité la plus sérieuse des enfants. »

Montaigne

Qu’en est-il aujourd’hui du jeu à l’école maternelle ? Le jeu s’arrête-t-il quand commence le travail ? Peut-on parler de jeu lorsque les objectifs d’apprentissages sont clairement définis par le maître et que ce dernier attend quelque chose de précis à l’issue du jeu ?

Voici réunis ici, quelques liens qui vous donneront une ébauche de réponse à ces questions essentielles dans la pédagogie de l’école maternelle.

Lire la suite...

Publié le 15/04/2015 19:39  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Le jeu côté psy  -  par Tempspresent
Dans le sens commun, le jeu propre à l’enfant, celui qu’il élabore loin du regard de l’adulte n’est pas souvent valorisé.
Un enfant qui «ne pense qu’à jouer» pourrait être vu comme manquant d’appétence pour les apprentissages scolaires, certains pourraient dire de lui qu’il ne travaille pas assez.
L’idée serait qu’il fait la cigale, au lieu de faire la fourmi.
enfant_joue.gif
Et dans un florilège d’idées reçues,il subsiste une tendance à considérer l’enfant comme un adulte en plus petit, à qui il faudrait prodiguer les mêmes enseignements qu’à un grand, mais sur un mode réduit, dans un passage au symbolique très vite déconnecté du réel.
Et le jeu ne serait qu’une perte de temps.
Publié le 23/03/2014 22:36  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 16 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
3 Abonnés
Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...